DIAGNOSTICS



De notre point de vue, conduire un diagnostic c’est :
- S’engager dans une démarche active d’amélioration des conditions de vie.
- Rendre visible des inégalités et problématiques socio-économiques à partir d’un état des lieux de la situation et des problématiques.
- S'appuyer sur les méthodes des sciences sociales et mobiliser les connaissances et point de vue de chacun et chacune.
- Identifier les enjeux, les leviers, freins et axes d’améliorations.
- Produire des outils opérationnels qui permettent de passer à l’action : préconisations, orientations stratégiques, plan d'action et de prévention.

Un diagnostic est nécessairement partagé et participatif. Cela passe par la création de modalités de restitution appropriées du début à la fin de la mission.



DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX



Qu’est-ce que c’est ?

Les RPS (ou risques socio-organisationnels) sont une catégorie générale qui met en lumière les situations de malaise et de souffrance au travail. Ils peuvent procéder d' une dégradation physique, sociale ou mentale des salariés.

Les RPS peuvent prendre cinq formes d’ores et déjà reconnues par le droit du travail. Ces formes de dégradations des conditions de travail des salarié-es ont été progressivement reconnues et d'autres pourraient l'être par la suite.

Ces formes recouvrent elles-mêmes des réalités très générales :

- le stress au travail
- le harcèlement moral
- le harcèlement sexuel
- l’épuisement au travail ou burn-out
- le stress post-traumatique

Les multiples enquêtes sur les conditions de travail ont montré que les RPS concernent l’ensemble de l’Europe, et ne se restreignent pas à des cas isolés dans certaines entreprises. 28% des salariés européens sont touchés par le stress au travail, alors qu’en France 24% des hommes et 37% des femmes ayant un emploi sont en situation de détresse psychique.

C’est un problème général, de société qui relève ainsi d’une responsabilité collective.

L’employeur dispose à cet égard d’une responsabilité d’évaluation et de prévention. Il est également dans une obligation de moyens et de résultats : les risques psychosociaux portent atteinte à l’intégrité physique, sociale ou mentale des salariés. Également, les cas de harcèlements moraux et sexuels sont en outre réprimés par le Code pénal.


Qu’est-ce que ça fait ? Qu’est-ce que ça apporte ?

Évaluer les RPS c’est rendre compte de l’ensemble des causes et des situations de souffrance des salariés, des difficultés sociales, psychologiques ou physiques, au travail.

Socio-Scop propose :

- De se constituer en ressource pour le diagnostic, l’analyse et la prévention.
- D’apporter un éclairage sur les situations de travail, son organisation et les conséquences possibles ou avérées sur la santé et la sécurité au travail.
- D’effectuer une évaluation partagée des responsabilités collectives pour améliorer les conditions et la qualité de vie au travail.

Le cadre d’intervention :

- Lutter contre l’individualisation des problèmes vécus par les salariés en analysant en particulier le stress, le burn-out ou l'épuisement professionnel par le biais des relations de pouvoir dans les établissements ;
- Contribuer ainsi à faire émerger les causes collectives des souffrances et malaises : contradictions managériales, pénibilité physique ou affective, destruction des relations sociales au travail, équilibre vie privée / vie professionnelle, rapports femmes / hommes au travail…
- Réaliser cette démarche pour l’ensemble des situations de mal être, de souffrance au travail et les différentes formes de risques psycho-sociaux ou socio-organisationnels.